Merci la sécu des artistes auteurs, merci mr macron !

Petite parenthèse blabla/coup de gueule & société.
Hier je reçois ce courrier en provenance de la sécurité sociale des artistes auteurs qui m’informe que j’ai droit a une aide pour soutenir le pouvoir d’achat des artistes auteurs !
Je me dis qu’enfin il y a une lueur de prise en considération de la situation des artistes professionnels de la part des institutions et que je risque d’avoir une bonne surprise sur ce coup.

Enfin !!!

Sauf que le 0.95% ça ne va surement pas voler haut en terme d’argent… Donc, aujourd’hui, je me rends sur le site de la MDA (maison des artistes), organisme de cotisation auquel je suis affilié, pour prendre connaissance des procédures à suivre et SURTOUT du montant de cette fabuleuse corne d’abondance qui va transformer mon pouvoir d’achat !

100 patates ! 100 patates !

12,75€ !!! Je n’ose y croire ! ÇA Y EST !!! Mon pouvoir d’achat va enfin décoller !!!
Je vais m’acheter… Euh… Oh lala ! Je n’ai que l’embarras du choix ! Je n’ai pas l’habitude ! Il ne faudrait pas que je me perde avec tout cet argent ! Est-ce qu’il y a une cellule psychologique pour ce genre de situation ?

Bon, plus sérieusement. M. Macron, M. Riester (à qui je demanderais bien combien à coûté HADOPI au contribuable sur ces 10 dernières années) , qu’est-ce que nous, les artistes indépendants, vous avons fait pour ce faire insulter de la sorte ? Parce qu’une “aide” indexée sur 0.95% de l’assiette, c’est pas une aide, c’est une provocation de plus surtout quand la majeure partie de cette profession doit jongler avec des emplois alimentaires souvent ingrats ou les indemnités de l’assurance chômage (vous savez ? ce truc pour lequel on cotise quand on a un boulot et qui ne tombe pas du ciel contrairement à ce que vous pouvez penser)…

Je n’y connais pas grand chose en économie mais se baser sur les revenus tellement aléatoires d’une profession de plus en plus fragilisée pour calculer une espèce de miette symbolique c’est quand même se moquer un peu du monde non ?
Je veux dire, le risque pris est quand même ultra minime pour que vous puissiez l’ajouter sérieusement à vos bilans…

Quand on veut aider, il faut d’abord regarder si ce que vous allez engager est équitable…
Là c’est “intéressant” pour ceux qui n’en ont pas besoin et inutile pour ceux que ça pourrait aider donc moi, votre charité pathétique je la décline… C’est peut-être de la fierté mal placée mais, en attendant, ça ne me coûtera pas plus cher qu’à vous finalement.
Je referme la parenthèse.

Et la chanson, c’est cadeau…

Poster un commentaire / Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.