Le grand Pan.

Fatigué par la cacophonie des médias porteurs de nouvelles plus deprimantes les unes que les autres, j’ai tout coupé pour me mettre en état d’introspection en écoutant la recomposition des “quatres saisons” de Vivaldi par Max Richter. Et le grand Pan m’a rendu visite…